Endoscopy 2015; 47(10): 965
DOI: 10.1055/s-0035-1563753
Commentaires
© Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Commentaire du travail de Pohl H et al., pp. 891

Further Information

Publication History

Publication Date:
29 September 2015 (online)

 

Heiko Pohl, Steve P. Bensen, Arifa Toor, Stuart R. Gordon, L. Campbell Levy, Brian Berk, Peter B. Anderson, Joseph C. Anderson, Richard I. Rothstein, Todd A. MacKenzie, Douglas J. Robertson. Cap-assisted Colonoscopy and Detection of Adenomatous Polyps (CAP) study: a randomized trial.

Commentaires: Gilles Lesur

Les travaux ayant étudié l’intérêt d’utiliser au cours des coloscopies un capuchon en espérant augmenter le taux de détection des adénomes coliques ont donné des résultats contradictoires. Le but de ce travail randomisé était de tenter d’apporter une réponse plus documentée à cette question.

Des patients adressés consécutivement pour des coloscopies de dépistage étaient randomisés coloscopie réalisée avec un capuchon de 4 mm vs coloscopie réalisée sans capuchon. Dix opérateurs formés à l’utilisation du capuchon étaient en charge des coloscopies. L’étude permettait d’inclure 1113 patients, 561 explorés avec capuchon et 552 sans capuchon. Il n’y avait pas de différence significative du taux d’adénomes détectés (42 % dans le groupe avec capuchon vs 40 % sans capuchon). L’utilisation d’un capuchon permettait une montée plus rapide au caecum (4,9 min vs 5,8 min, p < 0,001) et un pourcentage plus élevé de cathétérisme de l’iléon terminal (93 % vs 89 %, p < 0,028). En revanche, les taux d’intubation du caecum n’étaient pas différents (99 % vs 98 %, p = 0,028). Selon les endoscopistes, le taux de détection des adénomes augmentait de 20 % ou diminuait de 15 %. La préférence de l’opérateur pour l’utilisation du capuchon était un facteur indépendant de dépistage d’un nombre plus élevé d’adénomes (p < 0,001).

Les auteurs concluent que si l’utilisation d’un capuchon peut rendre la coloscopie moins difficile et plus rapide, en revanche le taux de détection des adénomes n’est augmenté que chez certains endoscopistes.