Endoscopy 2008; 40(11): 1057
DOI: 10.1055/s-0032-1306883
Commentaires
© Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Commentaire de travail de V. Becker et al., pp. 888

Further Information

Publication History

Publication Date:
12 March 2012 (online)

 

V. Becker, M. Vieth, M. Bajbouj, R. M. Schmid, A. Meining. Microscopie confocale et densité vasculaire des oesophages de Barrett

L'endomicroscopie confocale est une nouvelle approche diagnostique endoscopique capable de visualiser la nature histologique des tissus pendant l'endoscopie elle-même. La technique utilisée dans ce travail concernant l'œsophage de Barrett était la sonde de microscopie de la firme Cellvizio, sonde directement posée sur la muqueuse à étudier et passée au travers du canal opérateur. L'objectif de ce travail était d'étudier des segments d'œsophage de Barrett présélectionnés par un marquage utilisant une sonde APC à 40 Watts, afin de calculer le diamètre moyen des vaisseaux (VD) et leur densité (MVD). Le mode de calcul était un algorithme informatique de reconnaissance et d'analyse vasculaire spécifique au matériel Cellvizio. Les auteurs ont étudié 20 patients, pris 5 images par segment d'intérêt, et choisi la meilleure image pour cette analyse. Les images étaient acquises dans les 8 minutes suivant l'injection de fluorescéine qui est l'agent de contraste nécessaire, comme l'iode pour le scanner, dans cette technique de microscopie. Une biopsie de chaque zone étudiée était bien entendu réalisée après l'acquisition des images de microscopie confocale. Au final, 150 sites d'intérêt étaient étudiés: Barrett non dysplasique 46%, dysplasique 7%, muqueuse cardiale 43%, épithélium malpighien 4%. Le diamètre moyen des vaisseaux n'était pas différent dans les 4 groupes, mais la densité vasculaire variait (respectivement 24, 14, 16, et 21% dans les 4 groupes définis ci-dessus) avec une différence significative entre Barrett néoplasique et non néoplasique. Comme toujours lors de ces analyses quantitatives, il est difficile de définir une valeur seuil. Elle pourrait ici se situer à une densité vasculaire de 21% permettant une sensibilité de 73% et une spécificité de 71% pour différentier Barrett dysplasique et non dysplasique. L'idée d'analyser la trame vasculaire est très judicieuse car les vaisseaux sont une structure histologique très bien analysable en microscopie confocale, et très peu prise en compte dans l'analyse anatomo-pathologique standard. Cependant, ce travail préliminaire doit être confirmé par d'autres équipes dans d'autres populations.