Endoscopy 2008; 40(06): 545-546
DOI: 10.1055/s-0032-1306845
Commentaires
© Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Commentaire de travail de S. N. Adler et al., pp. 502

Further Information

Publication History

Publication Date:
12 March 2012 (online)

 

S. N. Adler, I. Bjarnason, Y. C. Metzger. Nouvelle technique à ballonnets pour entéroscopie

La méthode de l'entéroscopie à ballonnets s'est largement répandue dans le monde pour l'exploration à visée thérapeutique de l'intestin grêle, mais reste complexe. Plusieurs tentatives ont vu le jour pour simplifier et diffuser une méthode plus simple d'entéroscopie, et ce travail présente une version de double ballon adaptable à n'importe quel type d'endoscope, “l'endoscopie guidée par ballon” (BGE). Le principe consiste à positionner le long de l'endoscope choisi (quelle que soit le type ou la marque, en préférant un endoscope de diamètre normal pour éviter une trop grande flexibilité) un système constitué d'un ballon sur l'extrémité de l'endoscope et d'un ballon sur cathéter positionné contre l'endoscope mais à l'extérieur, laissant libre le canal opérateur. Le ballon sur cathéter est avancé dans l'intestin grêle et sert de “tracteur” pour l'endoscope, le ballon de l'endoscope servant de “fixateur” pour déboucler. En utilisant divers endoscopes, du gastroscope thérapeutique de Fujinon au coloscope pédiatrique Olympus ou à l'entéroscope Pentax, les auteurs ont réalisé 17 entéroscopies hautes et 3 basses, avec un progression moyenne dans l'intestin grêle (mesurée par le nombre d'avancées réussies avec le ballon tracteur) de 2.65 m par voie haute et 0.9 m par voie basse, un temps d'examen moyen de 45 minutes par voie haute (24 à 60 mn). Il s'agissait d'une étude de faisabilité, dont les résultats sont encourageants, et il n'y a eu aucun effet secondaire grave dans cette étude.