Endoscopy 2009; 41(11): 1008
DOI: 10.1055/s-0032-1306752
Commentaires
© Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Commentaire de travail de N. Sakurazawa et al., pp. 929

Further Information

Publication History

Publication Date:
15 March 2012 (online)

 

N. Sakurazawa, S. Kato, M. Miyashita, T. Kiyama, I. Fujita, N. Yamashita, Y. Saitou, T. Tajiri. Technique innovante pour la dissection sous muqueuse des cancers gastriques superficiels utilisant un système de ressort

La dissection sous muqueuse est une technique séduisante qui permet la résection en bloc des lésions superficielles du tube digestif. Les principaux inconvénients sont la durée de l'intervention et le taux important d'hémorragie et de perforation en comparaison à la mucosectomie classique. Une des principales difficultés lors de la réalisation de la dissection sous muqueuse est d'exposer correctement les couches sous muqueuses afin de réaliser la dissections sous la lésion avec un risque minimal. La technique la plus utilisée actuellement est la mise en place d'un capuchon transparent qui permet de soulever la lésion. Son principal inconvénient est de réduire le champ de vision de la zone de section. Afin de pallier à cet écueil d'autres techniques ont été développées telles l'utilisation de deux „endoscopes, une traction per-cutanée de la „tumeur ou la mise en place d'aimants permettant de soulever la lésion réséquée. Dans ce travail publié par Sakurazawa et coll., les auteurs proposent un nouveau système utilisant un ressort avec une extrémité solidarisée à la tumeur par un clip et l'autre extrémité solidarisée à la paroi gastrique contro-latérale par un autre clip. Trente deux patients atteints d'un cancer gastrique superficiel de plus de 10 mm de diamètre ont été traitées soit avec une méthode conventionnelle (N=12), soit en utilisant ce système de ressort permettant de surélever la lésion. Schématiquement, il semble que cette technique permette de raccourcir et également peut-être de sécuriser la dissection sous muqueuse des lésions malignes superficielles gastriques. Ces résultats rétrospectifs à partir d'une petite série préliminaire sont bien sûr à confirmer de façon prospective. Elle pourrait être utilisée dans d'autres localisations comme au niveau du bas rectum.