Endoscopy 2010; 42(03): 242
DOI: 10.1055/s-0031-1291843
Commentaires
© Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Commentaire de travail de M. B. von Bartheld et al., pp. 213

Further Information

Publication History

Publication Date:
16 March 2012 (online)

 

M. B. von Bartheld, M. Veseliç-Charvat, K. F. Rabe, J. T. Annema. Valeur le l’échoendoscopie avec ponction pour le diagnostic de sarcoïdose

Le diagnostic histologique de la sarcoïdose est souvent difficile avec en particulier un défaut de sensibité de la biopsie transbronchique dans un tiers des cas. L’équipe Néerlandaise de Von Bartheld a évalué le résultat de la ponction de ganglion médiastinaux sous échoendoscopie chez 101 patients. Plus de la moitié d’entre eux avaient eu une biopsie transbronchique négative. Les biopsies étaient réalisées sous échendoscopie avec une aiguille de 22G mais les prélèvements étaient fixés de manière conventionelle mais aussi en cytologie monocouche (Cellblock analysis). La sensibilité de la détection par les deux techniques conjuguées était de 87%. Le rendement de la cytologie était amélioré par la technique monocouche chez un patient sur trois. Le rendement optimal était obtenu par 4 passages de ponction sous échoendoscopie. La biopsie sous échoendoscopie était plus performante dans les stades I (atteinte ganglionnaire sans atteinte pulmonaire) que dans les stades II (avec atteinte pulmonaire: 92% vs 77%.

Ce travail montre bien l’intérêt de l’échoendoscopie transoesophagienne dans l’exploration des affections pulmonaires. La biopsie des ganglions médiastinaux était discutée depuis longtemps en terme de rendement, des aiguilles de type Trucut ayant été proposées pour améliorer celui-ci. Finalement, avec une aiguille classique de 22G, en réalisant 4 passages, on obtient une excellente valeur diagnostique, celle-ci étant accrue d’un tiers par la cytologie monocouche.