Endoscopy 2015; 47(08): 769
DOI: 10.1055/s-0035-1547162
Commentaires
© Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Commentaire du travail de Arnelo U et al., pp. 696

Further Information

Publication History

Publication Date:
30 July 2015 (online)

 

Arnelo U et al. Evaluation prospective de l’utilité clinique de la cholangioscopie per-orale chez des patients avec cholangite sclérosante.

La cholangite sclérosante primitive (CSP) se complique avec le temps de sténose biliaire à haut risque évolutif vers le cholangiocarcinome. La surveillance repose essentiellement sur l’imagerie par résonance magnétique mais il est difficile de différencier formellement une sténose bénigne d’une sténose tumorale malgré les progrès de l’imagerie. Le cholangioscope SpyGlass (Boston Scientific) est un endoscope ultrafin qui passe dans le canal opérateur du duodénoscope et permet l’exploration visuelle des voies biliaires, ainsi que les prélèvements histologiques par une mini pince à biopsies. Dans cette étude rétrospective, les auteurs ont étudié les dossiers de 47 malades suivis entre 2008 et 2011 pour une CSP et chez qui il existait une indication de CPRE pour la caractérisation d’une sténose biliaire. La procédure était en échec chez deux malades (défaut de matériel, échec de l’accès biliaire). Soixante-quatre sténoses étaient étudiées, avec un prélèvement cytologique (brossage) satisfaisant dans 98 % des cas et histologique (biopsie) satisfaisant dans 95 % des cas. La biopsie n’était pas systématiquement réalisée en raison du coût très élevé (> 450 €) de la pince à biopsie. Dans cette série, trois malades présentaient un cholangiocarcinome au terme du suivi, un seul diagnostiqué après la cholangioscopie.

Ce résultat décevant s’explique probablement en partie par la difficulté d’une exploration exhaustive de l’arbre biliaire avec le cholangioscope sans qu’il soit possible d’être certain que la zone tumorale a été examinée en cholangioscopie (délai de 17 et 35 mois entre l’endoscopie et le diagnostic de cholangiocarcinome). Depuis la réalisation de cette étude une nouvelle version du SpyGlass dotée d’un capteur vidéo est disponible, ce qui améliore considérablement la qualité de l’image biliaire obtenue et probablement facilite la progression de l’appareil. L’exploration endobiliaire par cholangioscopie est donc un examen potentiellement déterminant pour la prise en charge d’une CSP compliquée de sténose biliaire, notamment grâce à l’obtention d’un prélèvement histologique.