Endoscopy 2015; 47(07): 664
DOI: 10.1055/s-0035-1547138
Commentaires
© Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Commentaire du travail de Haapamäki C et al., pp. 605

Further Information

Publication History

Publication Date:
26 June 2015 (online)

 

Carola Haapamäki, Leena Kylänpää, Marianne Udd, Outi Lindström, Juha Grönroos, Arto Saarela, Harri Mustonen, Jorma Halttunen. Randomized multicenter study of multiple plastic stents vs. covered self-expandable metallic stent in the treatment of biliary stricture in chronic pancreatitis.

Commentaires: Julien Branche, Maxime Palazzo, Marine Camus, Gabriel Rahmi, Gilles Lesur

La sténose biliaire est une complication classique de la pancréatite chronique. Les récentes recommandations européennes sont en faveur d’un traitement endoscopique un traitement endoscopique en cas de symptômes, de cirrhose biliaire secondaire et/ou de perturbations chroniques des tests hépatiques. Basées sur la littérature disponible, ces recommandations conseillaient l’utilisation de prothèses plastiques plutôt que métalliques. Les prothèses plastiques doivent être changées tous les 3 mois du fait d’une durée de perméabilité faible et être placées en grand nombre pour calibrer le cholédoque de façon satisfaisante. Les prothèses métalliques couvertes ont l’avantage d’une longue durée de perméabilité mais sont à risque de migration et de cholécystite par occlusion du canal cystique.

Dans cet essai finlandais, les malades avec une sténose biliaire bénigne avaient une CPRE avec sphinctérotomie et mise en place d’une prothèse plastique. Puis, une seconde CPRE était réalisée avec randomisation, soit dans le bras prothèse métallique (30 malades), soit dans le bras prothèse plastique (30 malades). Tous les 3 mois une CPRE était faite, pour dilater la sténose et augmenter le nombre de prothèses plastiques en place dans le groupe prothèse plastique ou pour seulement contrôler la bonne position de la prothèse métallique dans l’autre groupe. Six mois après randomisation, toutes les prothèses étaient retirées et un suivi clinique, biologique et échographique était réalisé pendant 2 ans. Les taux de succès de traitement à 2 ans étaient excellents et similaires dans les 2 groupes (90 et 92 %), avec uniquement 2 malades perdus de vue. Le taux de complication était identique dans les deux groupes, notamment en ce qui concerne le risque d’angiocholite et de migration de prothèse. L’effectif de cette étude est limité, et plusieurs marques de prothèses métalliques en fonction des développements industriels ont été utilisées. Considérant le nombre élevé de CPRE pour changer les prothèses plastiques, le coût de ces multiples prothèses, ces résultats sont très en faveur de l’utilisation de prothèses métalliques couvertes pour le traitement des sténoses biliaires bénignes au cours de la pancréatite chronique.