Endoscopy 2015; 47(07): 664
DOI: 10.1055/s-0035-1547135
Commentaires
© Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Commentaire du travail de Bove V et al., pp. 611

Further Information

Publication History

Publication Date:
26 June 2015 (online)

 

Vincenzo Bove, Andrea Tringali, Pietro Familiari, Giovanni Gigante, Ivo Boškoski, Vincenzo Perri, Massimiliano Mutignani, Guido Costamagna. ERCP in patients with prior Billroth II gastrectomy: report of 30 years’ experience.

Commentaires: Julien Branche, Maxime Palazzo, Marine Camus, Gabriel Rahmi, Gilles Lesur

L’accès à la voie biliaire principale chez les malades avec une anatomie gastroduodénale modifiée est un challenge. L’antrectomie avec anastomose gastro-jéjunale selon Billroth II est une intervention qui a beaucoup été réalisée, surtout pour le traitement des ulcères réfractaires et des adénocarcinomes gastriques. L’accès à la papille et la voie biliaire principale reste possible, en faisant progresser l’endoscope a retro dans l’anse biliaire, jusqu’à la papille à laquelle on accède donc par son pôle inférieur, c’est-à-dire dans le sens inverse à celui d’une duodénoscopie. Chaque étape est complexe: le choix du type d’endoscope, le type de matériel ancillaire, la gestion des boucles intra-abdominales et l’interprétation des images vues en scopie. Dans cet article, Guido Costamagna relate l’expérience du centre d’endoscopie digestive Gemelli à Rome à propos de 713 malades pris en charge durant 30 ans. Cet article est un outil pédagogique clair, concis et pratique dont on ne peut que recommander la lecture, surtout avant d’entreprendre ce type de CPRE dont l’indication est désormais rare.