Endoscopy 2015; 47(03): 277
DOI: 10.1055/s-0034-1391729
Commentaires
© Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Commentaire du travail de Halpern Z et al., pp. 238

Further Information

Publication History

Publication Date:
25 February 2015 (online)

 

Zamir Halpern, Seth A. Gross, Ian M. Gralnek, Beni Shpak, Mark Pochapin, Arthur Hoffman, Meir Mizrahi, Yosef S. Rochberger, Menachem Moshkowitz, Erwin Santo, Alaa Melhem, Roman Grinshpon, Jorge Pfefer, Ralf Kiesslich. Comparison of adenoma detection and miss rates between a novel balloon colonoscope and standard colonoscopy: a randomized tandem study.

Commentaires: Julien Branche, Maximilien Barret, Laurent Heyries, Marine Camus

Bien que la coloscopie soit le gold standard du dépistage du cancer colorectal, on raterait jusqu’à 25 pour cent d’adénomes en raison des plis coliques et des angulations notamment au niveau du côlon droit. Pour améliorer les performances de la coloscopie, il a été proposé d’augmenter le temps du retrait (> 6 mn entre le caecum et l’anus), de procéder à une rétrovision dans le côlon droit, d’utiliser un endoscope à haute définition, un cap sur le coloscope, un troisième œil ou “rétroscope” ou un système à 3 caméras (FUSE), ces trois dernières méthodes augmentant de respectivement 31 %, 33 % et 41 % les taux de détection des adénomes.

Le G-eye endoscope est un endoscope muni d’un ballon à son extrémité. Après avoir atteint le caecum, l’insufflation du ballon permet de déplisser les plis coliques et de centrer la lumière colique afin d’augmenter la visualisation.

Le but de cette étude était d’évaluer la capacité de détection des adénomes par un G-eye endoscope (groupe B) par rapport à un endoscope standard (groupe A). Il s’agissait d’une étude multicentrique randomisée contrôlée, le patient ayant le même jour 2 endoscopies par le même opérateur avec les 2 endoscopes, l’ordre de passage étant randomisé. Au total, 126 patients ont été inclus, 20 ont été exclus pour des problèmes de préparations, soit au final 54 patients dans le groupe A et 52 dans le groupe B.

Le G-eye endoscope était meilleur que l’endoscope standard: 1) le coloscope standard ratait 17 (44 %) des adénomes par rapport au G-eye ; 2) sur les 17 adénomes ratés, un était un polype avancé (> 10 mm ou contingent villeux ou dysplasie de haut garde); 3) sur les adénomes ratés, 53 % étaient situés en amont de l’angle gauche; 4) le G-eye ratait 6 fois moins d’adénomes que le coloscope standard; 5) le taux de détection d’adénome par patient était de 25 % avec le coloscope standard et de 40 % avec le G-eye ; 6) le temps de procédure était le même pour atteindre le caecum mais était plus long (8 vs 6 mn) pour le retrait du G-eye, ceci pouvant être expliqué par le temps supplémentaire mis pour réséquer les polypes; 7) aucun effet secondaire n’était rapporté au G-eye.

Cette étude montre que le coloscope à ballonnet est significativement supérieur au coloscope standard pour la détection des adénomes.