Endoscopy 2015; 47(03): 276
DOI: 10.1055/s-0034-1391725
Commentaires
© Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Commentaire du travail de Kozbial K et al., pp. 207

Further Information

Publication History

Publication Date:
25 February 2015 (online)

 

Karin Kozbial, Karoline Reinhart, Georg Heinze, Christian Zwatz, Christina Bannert, Petra Salzl, Elisabeth Waldmann, Martha Britto-Arias, Arnulf Ferlitsch, Michael Trauner, Werner Weiss, Monika Ferlitsch. High quality of screening colonoscopy in Austria is not dependent on endoscopist specialty or setting.

Commentaires: Julien Branche, Maximilien Barret, Laurent Heyries, Marine Camus

De nombreux facteurs ont été rapportés pour évaluer la qualité de la coloscopie: le taux d’intubation caecal, le taux de détection des adénomes, le taux de polypectomies, le temps de retrait et la qualification de l’endoscopiste (gastroentérologue ou non). Les gastroentérologues sont réputés dans la littérature pour avoir un taux de détection des adénomes et un taux d’intubation caecal plus élevés. En Autriche, les coloscopies de dépistage peuvent être réalisées par un interniste spécialisé ou non en gastroentérologie ou par un chirurgien et à l’hôpital ou dans un cabinet privé. Les données issues de la base nationale autrichienne de près de 60 000 coloscopies réalisées entre 2007 et 2011 par 178 endoscopistes (44 % des endoscopistes autrichiens) étaient analysées. Trente-cinq gastroentérologues réalisaient 10066 coloscopies, 84 internistes 26 271 coloscopies et 59 chirurgiens 23 564 coloscopies. Statistiquement, le taux de détection des adénomes et le taux d’intubation caecal ne différaient pas en fonction de la qualification de l’endoscopiste. Chez les internistes, le taux d’intubation caecal était supérieur à l’hôpital par rapport au privé (98,5 % vs. 96,8 %) et le taux de détection des polypes plans était également supérieur à l’hôpital (7,5 % vs. 4,1 %). Les chirurgiens avaient un taux de complication discrètement plus faible comparé aux non chirurgiens (0,1 vs. 0,2 %). Globalement, les résultats de cette large série indiquent que de très bons critères de qualité de la coloscopie sont offerts dans le cadre du dépistage colique en Autriche et ce quelle que soit la formation de l’endoscopiste. Les données de la littérature suggéraient jusqu’alors que la filière de formation de l’endoscopiste était un facteur de qualité déterminant, ce que contredisent les résultats de ce travail.