Endoscopy 2014; 46(05): 455-456
DOI: 10.1055/s-0034-1367553
Commentaires
© Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Commentaire de travail de Yoon WJ et al., pp. 382

Further Information

Publication History

Publication Date:
15 April 2014 (online)

 

Won Jae Yoon, Ebubekir S. Daglilar, Carlos Fernández-del Castillo, Mari Mino-Kenudson, Martha B. Pitman, William R. Brugge. Ensemencement péritonéal après ponction sous échoendoscopie des tumeurs intracanalaires mucineuses du pancréas: résultats de l’étude “Pipe”.

A l’occasion d’une observation publiée en 2003, le risque d’ensemencement péritonéal après ponction biopsie aspiration écho-endoscopiquement (EE) guidé des tumeurs intracanalaires mucineuses du pancréas (TIPMP) a été considéré comme suffisamment important pour que la Société japonaise de Pancréatologie déconseille formellement ce geste dans cette indication. Le but de cette étude rétrospective effectuée au Massachussetts General Hospital de Boston (Université d’Harvard) par l’équipe de Bill Brugge a été d’évaluer ce risque en comparant la fréquence de survenue d’une carcinose péritonéale chez les patients opérés de TIPMP dans cet hôpital entre 1999 et 2010 ayant bénéficié de ce geste en préopératoire et chez les patients opérés sans prélèvement préalable.

Cent soixante-quinze patients opérés après prélèvement EE-guidé (principalement avec une aiguille de 22G) ont été analysés et comparés à 68 patients opérés sans prélèvement préalable. Les caractéristiques des patients, le résultat de l’examen anatomopathologique des pièces d’exérèse et le taux de carcinose péritonéale diagnostiquée histologiquement ou bien par l’imagerie ont été comparés. Les deux groupes étaient comparables en tout point: âge, sexe, durée de suivi (57 et 58 mois), localisation dans la glande, grade de la dysplasie et taille des lésions kystiques. Quatre patients (2,3 %) atteints d’une TIPMP avec malignité invasive dans le groupe prélèvement et 3 patients (4,4 %), dont 2 porteurs d’une forme invasive et un d’une dysplasie de haut grade dans le groupe sans prélèvement, ont développé une carcinose péritonéale au cours du suivi postopératoire (p = 0,403). Aucune carcinose péritonéale n’était notée en per-opératoire chez ces patients.

Cette étude qui est la première sur ce sujet, et malgré son caractère rétrospectif et un effectif relativement réduit, apporte une information rassurante supplémentaire quant à l’innocuité des prélèvements EE-guidés des TIPMP.