Endoscopy 2008; 40(11): 1058
DOI: 10.1055/s-0032-1306886
Commentaires
© Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Commentaire de travail de A. Imagawa et al., pp. 905

Further Information

Publication History

Publication Date:
12 March 2012 (online)

 

A. Imagawa, S. Fujiki, Y. Kawahara, H. Matsushita, S. Ota, T. Tomoda, Y. Morito, I. Sakakihara, T. Fujimoto, A. Taira, H. Tsugeno, S. Kawano, S. Yagi, R. Takenaka. Etude prospective randomisse de satisfaction du monitorage de la sédation par propofol par l'index bispectral au cours de la dissection endoscopique sous muqueuse

L'index bispectral (BIS) est un paramètre complexe calculé à partir de l'électroencéphalogramme (EEG) spontané de patients sous anesthésie générale. Sa valeur (de 0 à 100, 100: vigilance totale) donne une estimation du niveau de sédation ou d'anesthésie et permet de guider l'administration des agents anesthésiques pour maintenir un niveau stable et en adéquation avec l'intensité de la stimulation chirurgicale (par exemple,niveau de sédation: 40 – 60 en chirurgie, 60 – 80 en endoscopie digestive)

En pratique l'EEG est recueilli à partir d'électrodes autocollantes à usage unique disposées sur des zones glabres (front, tempes). Ces électrodes sont reliées à un convertisseur amplificateur, lui même relié à un moniteur spécifique.

Cette étude japonaise, monocentrique, prospective et randomisée, a eu pour buts: 1. d'évaluer si le monitorage par le BIS est utile pour le titrage et la réduction de dose en propofol au cours d'une dissection endoscopique sous muqueuse gastrique. 2. de mesurer la satisfaction des patients et des endoscopistes impliqués dans cette procédure longue de traitement par un score visuel analogique de 0 à 10.

De juillet 2006 à février 2008, 156 patients ont été traités par résection sous muqueuse pour un adénome d'au moins 20 mm ou un cancer superficiel de l'estomac. Ils ont été randomisés en 2 groupes: un groupe BIS de 78 patients monitorés par le BISet un groupe non BIS de 78 patients monitorés de façon standard.

Les résultats ont montré qu'il n'y a aucune différence entre les 2 groupes pour la dose de propofol utilisée: 5.32 mg/Kg/heure (groupe BIS) versus 4.85 mg/Kg/heure (groupe non BIS) (p = 0.10). Par contre, le score de satisfaction des patients (9.15 vs 7.94, p < 0.001)et des endoscopistes (8.53 vs 6.42, p < 0.001) a été meilleur avec un monitorage par le BIS.

En conclusion, l'utilisation du BIS n'a pas conduit à une réduction de dose du propofol pour avoir une sédation adéquate. Par contre il a permis un score important de satisfaction chez les patients et les endoscopistes. Il n'est pas précisé dans cette étude le coût d'investissement de ce matériel.

On retiendra aussi de cette étude que la sédation par propofol, sous monitorage, même standard, est réalisée au Japon par des non anesthésistes tels que les endoscopistes et les infirmières et qu 'il n'y a pas eu de complication sévère.