Endoscopy 2008; 40(07): 710
DOI: 10.1055/s-0032-1306855
Commentaires
© Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Commentaire de travail de R. P. Voermans et al., pp. 595

Further Information

Publication History

Publication Date:
12 March 2012 (online)

 

R. P. Voermans, A. M. Worm, M. I. van Berge Henegouwen, P. Breedveld, W. A. Bemelman, P. Fockens. Comparaison et évaluation in vitro de différentes modalités de fermeture gastrique dans le cadre de NOTES

Cette publication en provenance de l'Amsterdam Medical Center est plus technique puisqu'elle compare et évalue différents systèmes de fermeture de l'orifice transluminal.

La difficulté principale de cette chirurgie transluminale reste celui de la qualité de la fermeture de l'orifice. Une fuite de 1 à 2% serait inacceptable par rapport à la chirurgie laparoscopique. Cette équipe néerlandaise a construit un modèle de fermeture de la paroi gastrique permettant de comparer différents types de suture au gold standard qu'est la fermeture par des points manuels.

Les différents procédés utilisés étaient le système Resolution clips (Boston Scientific), T tags (Ethicon Endo-Surgery), Purse string modifiés T tags (Cook), Eagle Claw VIII (Olympus), Flexible Stapler (Power Medical Interventions), Purse string suturing device (LSI solutions), Flexible Endostitch (Covidien).

Le premier paramètre était la pression à partir de laquelle apparaissait une fuite. Le deuxième était le siège de la fuite.

Les auteurs développent une réflexion sur le type de fermeture obtenue. La fermeture par suture chirurgicale permet d'affronter les différentes couches de la paroi de façon parallèle. Certains systèmes permettent une fermeture intériorisée apposant la séreuse contre la séreuse, d'autres une fermeture extériorisée apposant la muqueuse contre la muqueuse. Il semble que la fermeture de type parallèle et la suture séreuse contre séreuse soient de meilleure qualité. Les sutures les plus serrées ne sont pas forcément les meilleures en raison du risque d'ischémie. Les auteurs rappellent que l'extrapolation au tissu vivant reste aléatoire et que la fiabilité à long terme des fermetures n'est pas encore bien connue. L'utilisation de Resolution clips, Eagle claw VIII, du flexible Endostitch et du Flexible stapler répond aux exigences techniques. La faisabilité chez l'homme de ces techniques (en particulier de l'Eagle Claw) est une autre étape tout aussi importante.