Endoscopy 2008; 40(07): 710
DOI: 10.1055/s-0032-1306852
Commentaires
© Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Commentaire de travail de F. Thele et al., pp. 576

Further Information

Publication History

Publication Date:
12 March 2012 (online)

 

F. Thele, M. Zygmunt, A. Glitsch, C.-D. Heidecke, A. Schreiber. Que pensent les gynécologues de l'abord trans-vaginal dans la chirurgie de type NOTES?

Quelles sont les motivations pour s'orienter vers une chirurgie de type NOTES? Deux questionnaires tentent de répondre à cette question, l'un adressé à des chirurgiens gynécologues, l'autre à un échantillon de population

Ces auteurs allemands ont adressé un questionnaire à des collègues allemands, autrichiens et de Suisse germanophone. Ce questionnaire comportait deux pages contenant 10 items. Le taux de réponse a été de 28,7%.

Seuls 32,7% des répondeurs considérait que l'abord trans-vaginal était approprié. Parmi ceux-ci 58,7% pensaient qu'il devait être proposé surtout à des patientes ayant dépassé l'âge de 50 ans. En effet parmi les complications potentielles 73,1% évoquaient le risque d'infection et de péritonite, 61% craignait des lésions viscérales et 44,2% le risque de stérilité. En outre 69,2% considéraient la dyspareunie comme un risque à long terme, et plus grave encore 40% considérait qu'il y avait un risque de stérilité. Seuls 17,3% considéraient le résultat cosmétique (absence de cicatrice) comme important ou très important.