Endoscopy 2008; 40(07): 709
DOI: 10.1055/s-0032-1306849
Commentaires
© Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Commentaire de travail de M. Goetz et al., pp. 554

Further Information

Publication History

Publication Date:
12 March 2012 (online)

 

M. Goetz, R. Kiesslich, H.-P. Dienes, U. Drebber, E. Murr, A. Hoffman, S. Kanzler, P. R. Galle, Delaney, M. F. Neurath. Microscopie confocale per-cutanée pour l'analyse du foie sous coelioscopie

Le développement de la microscopie confocale permet d'envisager des applications très diverses même en dehors du tube digestif. Ce travail provient de l'équipe phare de la microscopie confocale à Mayence, et concerne l'utilisation d'un microscope confocal miniaturisé sur sonde rigide mis au point par la firme australienne Optiscan et utilisable au cours d'une coelioscopie. Cette sonde permet de réaliser des coupes de 7 m, avec une résolution latérale inférieure au micron. Comme pour l'endomicroscopie, l'injection de fluorescéine en intra-veineux est nécessaire comme agent de contraste rehaussant les vaisseaux. Le microscope est positionné au contact de la face antérieure et latérale du foie sous contrôle optique, et permet de réaliser des images jusqu'à 250 m de profondeur, en partant de la surface hépatique. Comme pour les atteintes digestives, la microscopie confocale per-cutanée nécessite la définition et la validation de critères “histologiques” adaptés, l'objectif étant ici de diagnostiquer les lésions élémentaires hépatiques: stéatose, fibrose, inflammation. Les critères de diagnostic de fibrose en endomicroscopie sont la présence de bandes fibreuses parenchymateuses prenant la fluorescence et clairement distinctes des vaisseaux, d'une fibrose superficielle au niveau de la capsule, d'une fibrose peri-cellulaire, et d'un aspect micronodulaire du foie. Dans cette étude, le diagnostic par microscopie confocale per-cutanée de fibrose apparaissait spécifique mais peu sensible. La microscopie permettait d'autre part de détecter (avec une fiabilité qui reste à déterminer) la présence d'inclusion graisseuses macro ou micro-vésiculaire. Cet article est donc essentiellement descriptif, en attendant probablement une validation prospective, et représente l'extension logique au domaine chirurgical coelioscopique de l'analyse histologique en temps réel que permet la technologie de microscopie confocale.