Endoscopy 2010; 42(10): 883
DOI: 10.1055/s-0032-1306718
Commentaires
© Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Commentaire de travail de D. Heresbach et al., pp. 806

Further Information

Publication History

Publication Date:
20 March 2012 (online)

 

D. Heresbach, R. Kornhauser, J. A. Seyrig, D. Coumaros, C. Claviere, A. Bury, J. Cottereau, J. M. Canard, S. Chaussade, A. Baudet, A. Casteur, O. Duval, T. Ponchon, of the OMEGA group. Enquête nationale sur la mucosectomie endoscopique (EMR) pour les cancers digestifs superficiels

Ce travail multicentrique de la SFED colligé par Denis Heresbach a permis d’inclure sur une période de 1 an, 1335 EMR réalisées chez 1210 patients. 241 gastroentérologues parmi les 736 pratiquant la mucosectomie en France ont répondu (33%). La mucosectomie était oesogastrique dans 125 cas (41 œsophage, 43 estomac, 41 duodénal) et colorectale dans 1210 cas. Le taux de résection monobloc était plus faible pour l’œsophage (46%) et le duodénum (54%) comparé au colon (73%). Bien évidemment, la taille était un facteur majeur conditionnant la possibilité de la résection monobloc mais également le taux de complication. La morbidité était élevée pour les lésions oesogastroduodénales (12%) et classique pour les lésions colorectales (4,6%) avec un recours respectif à la chirurgie dans 1,6% et 2,9% des cas.

Cette enquête de pratique montre d’emblée que un tiers des gastroentérologues pratiquent la mucosectomie en France, ce qui n’est pas si mal. Par contre, la mucosectomie oesogastroduodénale reste assez confidientielle en raison de plusieurs facteurs: le taux de cancer superficiel détecté, le risque élevé de complication (et leur gravité), la difficulté technique. La formation doit donc être poursuivie et approfondie dans ce domaine. La satisfaction vient du nombre élevé de mucosectomie colorectale, et du pourcentage élevé de résection monobloc (73%) ce qui témoigne d’une grande qualité d’évaluation et de technique chez l’ensemble des gastroentérologues Français. Il n’y a plus qu’à montrer sur des données épidémiologiques que la mortalité par cancer colorectale diminue…