Endoscopy 2010; 42(12): 1121
DOI: 10.1055/s-0032-1306716
Commentaires
© Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Commentaire de travail de D. Wilhelm et al., pp. 1085

Further Information

Publication History

Publication Date:
20 March 2012 (online)

 

D. Wilhelm, A. Meining, A. Schneider, S. von Delius, A. Preissel, J. Sager, A. Fiolka, H. Friess, H. Feussner. NOTES pour le cardia triatement antireflux par voie endoluminale

Le traitement du reflux gastroesophagien est gén éralement réalisé par voie laparoscopique. Cette étude se proposait d’évaluer la voie NOTES dans cette indication.

24 cochons dont 8 en survie, ont eu un abord NOTES par voie trans-sigmoïdienne, permettant l’accès et la dissection de la région cardiale. Un crochet passé par voie percutané, permettait la tunnelisation et la traction de l’œsophage distal.A la fin de la procédure, un anneau antireflux était passé autour du cardia . Les cochons en survie était suivis pendant 10 jours. La jonction oesogastrique était reserrée par l’anneau chez 22 sur 24 animaux. 4 complications hémorragiques sont survenues.L’anneau éait placé correctement chez 21 parmi 22 animaux. Parmi les 8 animaux en survie, 1 a présenté une péritonite, et un autre une hernie transhiatale de l’estomac.

L'imagination des opérateurs spécialisés dans les NOTES a peu de limite mais il n’est pas sûr qu’aborder le cardia par voie transcolique et laisser un matériel étranger, dont on connait le risque migratoire soit la meilleure idée. Certes, il s’agit d’un modèle expérimental mais on peut rappeler que des procédés antireflux par voie endoluminale pure existent, comme l’Esophyx par exemple. De plus, la technique présentée dans ce travail est une technique de NOTES hybride, avec un abord cutané partiel.