Endoscopy 2010; 42(08): 994
DOI: 10.1055/s-0032-1306703
Commentaires
© Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Commentaire de travail de D. S. Lee et al., pp. 647

Further Information

Publication History

Publication Date:
20 March 2012 (online)

 

D. S. Lee, S. W. Jeon, S. Y. Park, M. K. Jung, C. M. Cho, W. Y. Tak, Y. O. Kweon, S. K. Kim. Faisabilité de la dissection sous muqueuse pour les tumeurs carcinoïdes rectales: comparaison avec la mucosectomie endoscopique

Les tumeurs carcinoïdes sont souvent découvertes de façon fortuite. Leur méthode de résection était jusqu’à présent la mucosectomie, mais leur extension profonde à la sous muqueuse rendait ce traitement décevant ou incomplet. La technique du Cap avec aspiration était sans doute la plus efficace pour des lésions < 10mm.

Les auteurs ont comparé de façon rétrospective la résection endoscopique par mucosectomie (EMR) chez 28 patients à la dissection sous-muqueuse (ESD) chez 46 autres. L’ESD permetait une résecton significativement plus complète sur un plan endoscopique (100% vs 89%) et histologique (82,6% vs 64,3%). Le taux de complication n’était pas significativement différent (6,3% vs 3,6%). Un cas de tumeur résiduelle après EMR a été traité par ESD. Aucune récidive n’est apparue dans les deux groupes.

La dissection sous muqueuse se confirme donc comme le traitement des choix des tumeurs carcinoïdes rectales, et probablement gastrique, au prix d’un coût sans doute plus élevé et d’un examen plus long.