Endoscopy 2010; 42(10): 883
DOI: 10.1055/s-0032-1306700
Commentaires
© Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Commentaire de travail de M. Ikeda et al., pp. 837

Weitere Informationen

Publikationsverlauf

Publikationsdatum:
20. März 2012 (online)

 

M. Ikeda, I. Maetani, K. Terada, T. Ukita, T. Tada, H. Shigoka, S. Omuta, K. Takahashi. Utilité d’une pince à biopsie à capacité large pour le diagnostic des sténoses biliaires extrahépatiques: étude prospective randomisée

Le diagnostic histologique des sténoses de la voie biliaire extrahépatique est difficile avec un rendement proche de 50%, sachant qu’environ 10% des sténoses d’allure maligne sont en réalité bénignes. L’association de deux techniques, une intracanalaire (biopsies, brossages) , l’autre extracanalaire (ponction sous échoendoscopie) amène ce rendement à 80%. La meilleure technique endocanalaire est probablement la biopsie à la pince.

Une équipe Japonaise a évalué le rendement d’une nouvelle pince à biopsie destinée aux biopsies endobiliaires au cours d’une CPRE. Le protocole randomisé comparait deux pinces à biopsie: une classique de 1,8mm de diamètre versus une nouvelle pince de 2,2mm (radial jaw, boston) réutilisable, permettant des prélèvements plus importants. 32 patients ont été inclus dont 30 avec des sténoses malignes. La taille moyenne des biopsies étaient plus importante avec la nouvelle pince. La sensibilité était significativement améliorée (70% vs 43%) ainsi que le % de sous-muqueuse présente. La seule complication était une pancréatite minime.

Ce travail démontre l’intérêt de cette nouvelle pince à biopsie biliaire pour le diagnostic histologique, souvent difficile, de la nature des sténoses biliaires. On peut regretter sur le plan méthodologique le faible nombre de sténose bénigne dans cette série, la valeur prédictive négative demeurant le problème de toute biopsie.